dimanche 14 février 2010

Première partie de Force on Force

J'avais été séduit d'emblée par Ambush Alley avec une initiation effectuée par Tiyo lors de la GNF. L'arrivée de Force on Force m'avait titillée mais je n'avais encore eu l'occasion de tester la règle. C'est maintenant chose faite.

Un peloton de marines est coincé dans village philippin. Après l'avoir renforcé, ils attendent l'arrivée des jap's. Caché dans les structures en bambou, ils espèrent sortir vivant de ce piège.

 




Avant le tir ennemi...et après !



Pour la première partie nous avons choisi la seconde guerre mondiale avec des figurines 28mm (nous avons tout plein). Après avoir fait quelques premières mesures préalables nous décidons de garder les distances du 15mm : on a un peu du mal a intégrer le fait qu'une unité en déplacement rapide fasse 24 pouces par activation !

Pour simplifier pas de véhicules,  ni de cartes d'Asset ou de Fog of War. Je me rend compte très vite que le fait que les unités du défenseur puissent faire plusieurs interruptions dans un tour de jeu (à l'opposé des irréguliers qui ne peuvent en faire une seule) complexifie la séquence avec l'obligation de garder la trace des réactions. Je me rend compte aussi que je ne joue pas à fond les règles de moral notamment après avoir déterminé la gravité des blessures. La perte du niveau de confidence semble bien pensée (les troupes ne perdent pas brutalement leur détermination mais plutôt petit à petit).

J'avoue être un peu dans l'expectative après cette première partie de part la complexité des situations et l'aspect un peu répétitif des tours. Il faudra re-tester avec des véhicules et surtout avec un joueur adverse déjà versé dans le système de jeu (parce que moi  j'ai du mal à porter seul les règles). Il y a quand même des points positifs, car mon adversaire (l'estimable Boulet expert de Rules of Engagment) s'est tout de suite immergé dans le jeu et a apprécié la simplicité de la résolution des tirs.

La gestion abstraite des bâtiments n'a pas trop gêné Patrick et c'est finalement moi qui fut plus déstabilisé par l'absence de règles spécifiques au mortier (pas de déviation ou de tir indirect) et aux armes lourdes (on peut se déplacer de 12 pas avec une mitrailleuse lourde et tirer). C'est là que je me recompte que j'ai l'esprit un peu trop formaté...

6 commentaires:

L`ancien a dit…

C'est dommage parce que ton article confirme un peu les craintes que j'avais eues en lisant les règles de jeu : quelques idées intéressantes (Confidence et Supply Quality), mais également un tour de jeu alourdi, moins "intuitif". J'essayerai quand même un jour de tester (rien ne vaut que de se faire sa propre opinion).

The Raskal a dit…

Oui je pense qu'il faut tester car curieusement mon adversaire qui ne connaissait pas le système a plus apprécié que moi qui suis plutôt aguerri à Ambush Alley

TiYo a dit…

Après quelques parties je pense que, contrairement à Ambush Alley qui est excellent pour l'initiation, FOF demande à être joué avec des gens ayant une certaines connaissances des règles : mêm si les règles restent encore "simple", le jeu demande quand même plus d'efforts de concentration que son petit frère et devoir gérer ses unités en même temps que l'explication des points de règles peu facilement conduire à certains oublis.
De même je pense qu'à deux joueurs il vaut mieux rester modeste en ce qui concerne la taille de la partie (pas plus d'une section à mon avis) ; par contre à plusieurs (je n'ai pas encore testé) je pense que cela doit être assez sympa et permettre de jouer de gros effectifs.
Pour ce qui est de la gestion des interruptions/réaction, overwatch et autres c'est clair qu'il faut trouver un moyen de suivre ça sur le Tour. J'en ai discuté il y a quelques temps avec Critikal et comme je ne suis pas fan des marqueurs sur table, je ne vois que la solution des cartes d'unités...

The Raskal a dit…

Il y avait de chaque côté 2 squads (séparés en 3 teams côté Marines et 2 teams pour les japonais) plus une section de commandement et des weapons teams (HMG et Mortars). En gros une petite quarantaine de figurines dans chaque camp.

GuyFawkes a dit…

Bonjour,

Il y'a d'ailleurs tout une page d'exemple pour les Actions/Réactions. Et une page de référence Rapide pour tenter de clarifier tout ça.

@ Tiyo : Il me semble que tu as la possibilité de scinder les groupes en sous-groupes ("Fireteam" si je ne m'abuse. Donc, il faudrait trouver un moyen de générer en temps réel ces sous-groupes sous forme de cartes d'unités...

Néanmoins, si tu trouve une idée, je suis tout intéressé...

Anonyme a dit…

je suis l'adversaire et j'ai bien aimé le jeu qui m'a rappelé les first fire, final fire (etc) de squad leader : le fait qu'une section puisse tirer plusieurs fois avec un malus après la première fois me plaît.
Bon, là, j'ai des préoccupations perso et joue plutot RoE, mais dès que j'ai du temps je lis la régle (si ! si)